Le Dauphiné

Du bonheur en chansons, « C’est toujours ça de pris », comme la soirée musicale de ces trois Dames. Neuvecelle Loisirs Culture conviait les habitants du Canton à un samedi soir « après le turbin » pour une soirée « cabaret » avec le quatuor Cécile, Charlotte, Simone et François accompagné de son autruche ! Des Vaudois qui ont su s’approprier la gouaille parisienne avec la tendresse et le charme des gens qui aiment. Les quatre vingt spectateurs (huitante !) assis autour des tables de la maison des animations de la commune, ont apprécié au point de faire bisser et re-bisser, puis re re-bisser les interprètes. Un répertoire des années 1900 à 1950 qui exprime avec humour et parfois un brin de dérision, les sentiments et les situations.

Un catalogue dans lequel Barbara, Mouloudji, et d’autres, sans oublier parfois le grand Georges, ont puisé. Comment oublier ces chansons, de nos mères et pères, telles que « Mais qu’est-ce que j’ai ? », « Mon homme », « La femme du Roulier », « La complainte de la Butte », « Parlez-moi d’amour » et la conjugaison de « L’amour au passé défini » ou encore « Elle vendait des p’tits gâteaux ».

Bref ! Merci Mesdames pour votre féminité et votre charme qu’égalaient le professionnalisme et la sobriété de votre prestation. Merci, Monsieur du Piano pour la mise en valeur de ce tour de chant, par votre présence tout en pianissimo ! Au plaisir de vous revoir et de vous entendre plus souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *